miércoles, 22 de octubre de 2014

Répétition publique de : VICTOR HUGO -pièce touristique-




VICTOR HUGO –Pièce Touristique-
De Lucas Olmedo






Le 2 décembre 1852, Napoléon III prend le pouvoir suite à un coup d'Etat. A partir de cet instant, Victor Hugo devient un homme recherché et menacé. Le 11 décembre il s'enfuit à Bruxelles sous le nom de Firmin Lanvin, ouvrier typographe. De Bruxelles, il gagne Anvers, puis Londres avant de débarquer sur la petite île anglo-normande de Jersey.
C'est sur cette île que Victor Hugo va se livrer à des séances spirites autour de "tables tournantes" alors en vogue. Attiré par la possibilité d'entrer en communication avec sa défunte fille chérie, Léopoldine, il se livre quotidiennement à ces séances et finit par dialoguer avec d'illustres personnages comme Luther, Dante, Shakespeare, Platon ou Eschyle. Il entrera même en contact avec des entités plus abstraites telles que l'Ombre du sépulcre, le drame, la critique ou la métempsychose.
Hugo écrit: "Je veux faire de l'occultisme un projet complet de société, et symétriquement du socialisme un rêve mystique d'autre monde. Je vais aller chercher les solidarités humaines dans les tombeaux".
Hugo devient fanatique de ces réunions nocturnes en contact permanent avec les morts ou les formes abstraites mais, le 13 septembre 1853, quelque chose d'inhabituel se passe: Sous forme d'esprit, apparaît Napoléon III, son ennemi juré alors à la tête de cette France qui lui manque.
"Le Livre des tables" (extrait) de Victor Hugo, Ed. Gallimard.

13 septembre 1853
VH : Toi, qui est là, dis-nous ton nom.
N : B
VH : Est-ce B, dis-je ?
N : Oui.
VH : Continue
(La table frappe successivement O, N, A, P, A, R, T, E)
VH : Est-ce Bonaparte, dis-je ?
(Le pied frappe oui avec une sorte de fureur)
N : Lequel ? Le grand ?
VH : Non
VH : Le petit ?
N : Oui
VH : Quoi ! C’est toi qu’on appelle Napoléon III qui est là ?
N : Oui
VH : C’est toi, Louis ?
N : Oui !
VH : Qui est-ce qui t’envoie ?
N : Mon oncle
VH : Pourquoi ?
N : Pour être puni
VH : Ton oncle m’en veut-il ?
N : Non
VH : Il sait bien que je lui rends justice ?
N : Oui
VH : Souffres-tu de ton crime ?
N : Oui
VH : Sais-tu quand tu mourras ?
N : Oui
VH : Dans combien d’années ?
N : Deux
VH : Peux-tu dire comment ?
N : Par tous
VH : Sais-tu qui te remplacera ?
N : Oui
VH : Peux-tu le dire ?
N : République Universelle
VH : Il est donc possible que les esprits vivants nous répondent
N : Oui
VH : Dans ce moment-ci, où es la personne vivante ?
N : Ombre
VH : Veux-tu dire qu’elle est endormie ?
N : Oui
VH : Ta personne vivante rêve que tu es ici ?
N : Oui
VH : Quel sentiment as-tu pour moi, haine ou respect ?
N : Les deux
VH : Parle
N : Je lis mes devoirs dans tes « châtiments »
VH : Tu croyais que je te pardonnerais ?
N : Oui
VH : Pourquoi ?
N : Par génie
VH : Tu crois que le génie doit pardonner ton crime ?
N : Oui
VH : Mais quand le crime touche le genre humain tout entier ?
N : Non
VH : Ton cauchemar durerait donc toute la nuit ?
N : Toute la vie
VH : Désires-tu que je m’en aille et que je te laisse ?
N : Non
VH : Pourquoi ?
N : Ma conscience a besoin de ton regarde
VH : Parle
N : l’Europe t’attend. J’ai eu peur. Tu feras peur. Tu seras le cerveau. Le sens à ma couronne.

Cette parenthèse dans la vie mystérieuse et passionnante de Victor Hugo est le point de départ de notre nouveau projet. Ces événements ayant eu lieu sur l'île de Jersey entre 1853 et 1855 trouveront un écho dans l'Allemagne de la fin des années 80, le Mexique autour de 1995 et la France contemporaine.

"Victor Hugo" - Une pièce touristique" est le deuxième volet du projet TLON qui offre une relecture de la période de la guerre froide à partir de l'irruption de la fiction.
Le 13 novembre nous ferons notre première répétition publique.
Vous y êtes tous conviés!
Que s'ouvrent les portes!


Public, es-tu là?

  

 












Avec: Astrid Albiso Nicolas Avinée, Caroline Gleyze, Sylvain Icart Sylvain Begert Aleksandra Yermak Inga Koller Chap Rodríguez Rosell Simon Letellier Catherine Épars Florent Mousset Diana Sakalaüskaité Ugné Malinauskaité

Traduction: Caroline Gleyze.

Scénographie : Yann Macbeth, Anne Fremy, Alexandre de Dardel

Dramaturgie et mise en scène : Lucas Olmedo

 

viernes, 24 de enero de 2014

DIPTYQUE BELLIQUEUX


LES CANAILLES, un mariage orthopédique  
de Lucas Olmedo


 
            "Qu’est-ce que j’aurais voulu, moi, avoir un mariage comme ça... de cinéma !"
 TEASER 



  LE GRIGORI ET LES VIGILES, pièce belliqueuse pour acteurs blonds
de Lucas Olmedo 

"Le prix à payer pour les vainqueurs est d’être, un jour, à la merci de la furie et de la violence des vaincus, n’est-ce pas ma belle ?"

 MONTAGE PHOTOS:

sábado, 18 de enero de 2014

Introduction à la Dramaturgie (Séminaire intensif) # 3

Introduction à la Dramaturgie 
(Séminaire intensif)



Professeur : Lucas Olmedo
Traduction simultanée : Caroline Gleyze


Cours en groupe




Cet atelier propose :

• Des outils permettant aux participants de développer la poétique en général et leurs capacités expressives et associatives en particulier (Recherche, création et construction d’un univers dramatique)
• Un entrainement concret grâce à des exercices pratiques reprenant les concepts développés lors des séances en commun.
• Une exploration des profondeurs de l’écriture à travers une analyse réflexive des éléments basiques et indispensables au récit.
• Enfin, la conception d’un univers dramatique propre à chaque participant et construit tout au long de ces 8 cours à l’aide du Professeur, de l’interaction avec les autres participants et de l’utilisation de ces outils indispensables à l’élaboration dudit univers.


Contenus :

Réflexions sur l’univers de l’écriture théâtral
Modalités, points de vue et structures
Manipulation du temps et de l’espace
Le conflit : patrons et modèles
Dispositifs
L’action (caractère, exposition et cycles)
Le personnage : dimension, traitement, signification
Le dialogue
Cinéma et littérature

DURÉE : 8 cours de 3 heures.

DATES :

Première Étape :
Mercredi 5, 12, 19 et 26 février.


Deuxième Étape :
5, 12, 19 et 26 mars.


HORAIRES : De 19h00 à 22h

Au 7 bd de Belleville 75011 Paris- M° Ménilmontant

INSCRIPTIONS : lukassolmedo@gmail.com

SITE DE LA CIE LLUVIA DE CENIZAS : http://lluviadecenizastheatre.blogspot.fr/

TARIF : 100 euros chaque étape de travail.


LUCAS OLMEDO


Professeur d’arts dramatiques et Dramaturge, il est diplômé de l’Instituto Profesorado de Artes à Mendoza et de L’EMAD (Escuela Metropolitana de Arte Dramático) à Buenos Aires.

Lucas étudie la comédie et la mise en scène avec divers maîtres du théâtre argentin comme Pompeyo Audivert, Ricardo Bartís, Fabián Castellani et la dramaturgie avec entre autres Mauricio Kartun, Alejandro Tantanian, Luis Cano, Ignacio Apolo, Daniel Fermani y Ariel Barchilon.
En 2004, il obtient une bourse de l’INT (Institut National du Théâtre) pour se perfectionner en dramaturgie auprès de Mauricio Kartun.
A l’Ecole de Critique Cinématographique “El Amante Cine” à Buenos Aires, il étudie le Classique Américain (genres et auteurs), les genres marginaux du cinéma et le cinéma d’ Hitchcock.
En 2007, il entre à l’atelier annuel de mise en scène du metteur en scène Rubén Szuchmacher.
Depuis 2003, il exerce son métier de professeur d’art dramatique et de dramaturgie en Argentine à la demande de l’Instituto Nacional de Teatro sous forme de stages intensifs et de façon indépendante sous forme de cours particuliers et collectifs.

En 1999, à Mendoza (Argentine), Lucas Olmedo fonde la troupe de théâtre “Lluvia de Cenizas” au sein de laquelle il travaille comme acteur, dramaturge et metteur en scène et avec laquelle il monte quantité de pièces dont “Anima Rerum”, “Hamlet”, “Alicia en el país del Mar y la Villa”, “El jardín de los limones”, “Cuentos para olvidar el invierno”, “El Cuchillo en la Carne”, “El Pánico” et “Das Buch der Zeit”, “La Bohemia”, “Gore”.
Avec la troupe il participe à divers festivals régionaux, nationaux et internationaux et obtient diverses récompenses (liste ci-dessous).

A partir de 2006 Lucas Olmedo s’installe à Buenos Aires où il fonde la troupe de théâtre Lluvia de Cenizas BA. Au sein de sa nouvelle troupe, il écrit et met en scène “La Sonrisa de los Siervos” (Le Sourire des serfs) en 2007, “Fait Divers” en 2008, “Resaca, Momentos Rusos” (Ressac, Instants Russes) en 2010. Puis subventionné par l’institut Goethe, il met en scène “Parásitos” de l’Allemand Marius Von Mayenburg en 2010.
Il écrit en 2010 également avec Flora Gro et Andrés Magnone, la pièce “La Plebe” (plèbe) pour le bicentenaire de l’indépendance argentine. Cette pièce gagne le Premio Mecenazgo a la Creación donné par la Mairie de la ville de Buenos Aires. En 2011, Lucas écrit et met en scène “Team Building” avec les élèves de son cours d’art dramatique.

Il travaille aussi pour le Cinéma, à Mendoza, comme acteur dans divers court-métrages, téléfilms et dans le long métrage “Antes del fin del agua” de Diego Rodríguez. Il a aussi dirigé l’entrainement des acteurs pour le long métrage “Tus Ojos cuando llueven” de Diego Rodríguez.

A Buenos Aires, en 2009 avec Daniel Cúparo, il écrit la série “Buscando a no sé quién” (En cherchant je ne sais qui).
Cette même année, Lucas Olmedo commence à travailler pour la maison de production de Ciné “Cabeza Negra”. Il y écrit les scénarios du moyen-métrage “La Huella” (l’empreinte) et du long métrage “Lo Opaco”, (l’opaque) qui sera réalisé par Nicolàs Torchinsky.
Actuellement, cette collaboration perdure depuis Paris. Il y supervise aussi les écritures des scénarios de la série “Cambio de Frente”, du court métrage “ Simulacro” et "El caso Harris". Il travaille aussi comme directeur de casting du film "Camille" de Florent Larriven, en Paris, 2013.

A Paris, il a mis en scène les pièces :

1) Gore, de Javier Daulte.
Au festival "Un Printemps de la Création"

2) Grigori et les Vigiles, de Lucas Olmedo.
Spectacle finaliste du "prix théâtre 13/ jeunes metteurs en scène"

3) Les Canailles, un mariage orthopédique, de Lucas Olmedo.
Au théâtre de l'épée de bois (Cartoucherie de Vincennes)

Liste des récompenses obtenues :

- Prix du Mécénat à la Création pour “La Plèbe” en 2009, remis par la mairie de la ville de Buenos Aires
- Meilleure Œuvre pour “La Bohemia” en 2008
- Premier Prix de dramaturgie pour “Cámara en Ristre” en 2007
- Meilleur Metteur en Scène et Meilleure Œuvre pour “Das Buch der Zeit” en 2006
- Meilleure création lumière pour “Cuentos para Olvidar el Invierno” en 2004
- Meilleure production de l’année 2004 pour “El Cuchillo en la carne” remis par le journal Diario Uno de Mendoza en 2004
- Prix Estimulo a la Calidad remis par L’INT (Institut National du Théâtre) pour “El Cuchillo en la carne” en 2004
- Prix Estimulo a la Calidad remis par L’INT (Institut National du Théâtre) pour “Cuentos para Olvidar el Invierno” en 2003
- Prix Estimulo a la Calidad remis par l’INT (Institut National du Théâtre) pour “La Taberna del Gran Ulises”
- Prix Révélation de la Mise en Scène pour “Alicia en el País del Mar y de la Villa” en 2001
- Prix d’Honneur comme acteur pour “Hamlet” en 2000

Liste des publications :
- “Cámara en Ristre”, Ediciones culturales de Mendoza, 2007
- “El Jardín de los Limones” (écrite en 2001), Ediciones del Carajo, 2008
- "Le Grigori et les Vigiles" sera publié par Jacotot Editorial de Teatro.

Training de l'acteur -avec production d'une pièce de théâtre au terme de l'atelier-.



Training de l'acteur
-avec production d'une pièce de théâtre au terme de l'atelier-.

« Temps et espace inscrits dans le corps de l’acteur »




Professeurs :
Lucas Olmedo
Astrid Albiso


· Entrainement physico-expressif
·Dramaturgie pour l’acteur
· Travail avec textes
·Notions de montage
·Production d'une pièce de théâtre


LE SÉMINAIRE


Ce séminaire offre un espace d'apprentissage et une approche de l'art théâtral à partir d'une recherche sur le langage du théâtre et la mise en place d'exercices en lien avec l'improvisation, la construction du personnage (et sa déconstruction), le maniement de l'action et du récit entre autres.
L'atelier offre aux participants la possibilité de développer sur scène leur aptitude au jeu.

Dans un premier temps le travail sera centré sur le développement d’aspects techniques du jeu théâtral : conduite corporelle et vocale ; recherche de différentes vitesses, qualités et intensités de mouvements ; maniement de l’énergie (accumulation et décharge) ; relation avec le public et avec les autres acteurs ; développement et expansion du champ associatif ; travail sur la parole ; construction et manipulation du discours ; travail avec objets.

Ultérieurement, sur la base du jeu théâtral comme élément premier dans la construction de sens de l'effet scénique et en fonction des éléments travaillés dans la première phase de l'atelier, nous envisagerons de construire des scènes à partir de matériaux narratifs. Au cours de cette étape nous mènerons également des recherches sur les différentes esthétiques et poétiques théâtrales : le devenir de la scène traditionnelle naturaliste et ses points de fuites, l’ « être » sur scène ; le maniement du temps depuis sa condensation, dilatation et combustion ; la modification arbitraire de l’univers fictionnel à partir de la reconfiguration individuelle du maniement de l’espace, du rythme, des vitesses et des états, ainsi que l’intervention et la rupture dans l’ordre du discours ; l’acteur comme générateur de « littérature scénique ».

Enfin, à partir de cette approche de différents textes (théâtraux et non théâtraux) qui auront été travaillés et manipulés à partir du jeu théâtral selon des modalités individuelles ou collectives, nous introduirons l'idée de montage.

L'objectif final est la création d'un spectacle qui rendra compte de la gestation du processus créatif abordée tout au long du séminaire.



DURÉE : 6 mois .
TOUS LES MARDIS de 19h00 à 23h.
A partir du mardi 14 janvier 2014
Au 123 rue de Clignancourt, 75018, PARIS.
TARIF : 100 euros par mois
Inscriptions :
06 18 21 08 04
lukassolmedo@gmail.com





LUCAS OLMEDO

Professeur d’arts dramatiques et Dramaturge, il est diplômé de l’Instituto Profesorado de Artes à Mendoza et de L’EMAD (Escuela Metropolitana de Arte Dramático) à Buenos Aires.

Lucas étudie la comédie et la mise en scène avec divers maîtres du théâtre argentin comme Pompeyo Audivert, Ricardo Bartís, Fabián Castellani et la dramaturgie avec entre autres Mauricio Kartun, Alejandro Tantanian, Luis Cano, Ignacio Apolo, Daniel Fermani y Ariel Barchilon.
En 2004, il obtient une bourse de l’INT (Institut National du Théâtre) pour se perfectionner en dramaturgie auprès de Mauricio Kartun.
A l’Ecole de Critique Cinématographique “El Amante Cine” à Buenos Aires, il étudie le Classique Américain (genres et auteurs), les genres marginaux du cinéma et le cinéma d’ Hitchcock.
En 2007, il entre à l’atelier annuel de mise en scène du metteur en scène Rubén Szuchmacher.
Depuis 2003, il exerce son métier de professeur d’art dramatique et de dramaturgie en Argentine à la demande de l’Instituto Nacional de Teatro sous forme de stages intensifs et de façon indépendante sous forme de cours particuliers et collectifs.

En 1999, à Mendoza (Argentine), Lucas Olmedo fonde la troupe de théâtre “Lluvia de Cenizas” au sein de laquelle il travaille comme acteur, dramaturge et metteur en scène et avec laquelle il monte quantité de pièces dont “Anima Rerum”, “Hamlet”, “Alicia en el país del Mar y la Villa”, “El jardín de los limones”, “Cuentos para olvidar el invierno”, “El Cuchillo en la Carne”, “El Pánico” et “Das Buch der Zeit”, “La Bohemia”, “Gore”.
Avec la troupe il participe à divers festivals régionaux, nationaux et internationaux et obtient diverses récompenses (liste ci-dessous).

A partir de 2006 Lucas Olmedo s’installe à Buenos Aires où il fonde la troupe de théâtre Lluvia de Cenizas BA. Au sein de sa nouvelle troupe, il écrit et met en scène “La Sonrisa de los Siervos” (Le Sourire des serfs) en 2007, “Fait Divers” en 2008, “Resaca, Momentos Rusos” (Ressac, Instants Russes) en 2010. Puis subventionné par l’institut Goethe, il met en scène “Parásitos” de l’Allemand Marius Von Mayenburg en 2010.
Il écrit en 2010 également avec Flora Gro et Andrés Magnone, la pièce “La Plebe” (plèbe) pour le bicentenaire de l’indépendance argentine. Cette pièce gagne le Premio Mecenazgo a la Creación donné par la Mairie de la ville de Buenos Aires. En 2011, Lucas écrit et met en scène “Team Building” avec les élèves de son cours d’art dramatique.

Il travaille aussi pour le Cinéma, à Mendoza, comme acteur dans divers court-métrages, téléfilms et dans le long métrage “Antes del fin del agua” de Diego Rodríguez. Il a aussi dirigé l’entrainement des acteurs pour le long métrage “Tus Ojos cuando llueven” de Diego Rodríguez.

A Buenos Aires, en 2009 avec Daniel Cúparo, il écrit la série “Buscando a no sé quién” (En cherchant je ne sais qui).
Cette même année, Lucas Olmedo commence à travailler pour la maison de production de Ciné “Cabeza Negra”. Il y écrit les scénarios du moyen-métrage “La Huella” (l’empreinte) et du long métrage “Lo Opaco”, (l’opaque) qui sera réalisé par Nicolàs Torchinsky.
Actuellement, cette collaboration perdure depuis Paris. Il y supervise aussi les écritures des scénarios de la série “Cambio de Frente”, du court métrage “ Simulacro” et "El caso Harris". Il travaille aussi comme directeur de casting du film "Camille" de Florent Larriven, en Paris, 2013.

A Paris, il a mis en scène les pièces :
1) Gore, de Javier Daulte.
Au festival "Un Printemps de la Création"

2) Grigori et les Vigiles, de Lucas Olmedo.
Spectacle finaliste du "prix théâtre 13/ jeunes metteurs en scène"

3) Les Canailles, un mariage orthopédique, de Lucas Olmedo.
Au théâtre de l'épée de bois (Cartoucherie de Vincennes)

Liste des récompenses obtenues :

- Prix du Mécénat à la Création pour “La Plèbe” en 2009, remis par la mairie de la ville de Buenos Aires
- Meilleure Œuvre pour “La Bohemia” en 2008
- Premier Prix de dramaturgie pour “Cámara en Ristre” en 2007
- Meilleur Metteur en Scène et Meilleure Œuvre pour “Das Buch der Zeit” en 2006
- Meilleure création lumière pour “Cuentos para Olvidar el Invierno” en 2004
- Meilleure production de l’année 2004 pour “El Cuchillo en la carne” remis par le journal Diario Uno de Mendoza en 2004
- Prix Estimulo a la Calidad remis par L’INT (Institut National du Théâtre) pour “El Cuchillo en la carne” en 2004
- Prix Estimulo a la Calidad remis par L’INT (Institut National du Théâtre) pour “Cuentos para Olvidar el Invierno” en 2003
- Prix Estimulo a la Calidad remis par l’INT (Institut National du Théâtre) pour “La Taberna del Gran Ulises”
- Prix Révélation de la Mise en Scène pour “Alicia en el País del Mar y de la Villa” en 2001
- Prix d’Honneur comme acteur pour “Hamlet” en 2000

Liste des publications :
- “Cámara en Ristre”, Ediciones culturales de Mendoza, 2007
- “El Jardín de los Limones” (écrite en 2001), Ediciones del Carajo, 2008
- "Le Grigori et les Vigiles" sera publié par Jacotot Editorial de Teatro.